0 

Le paramo d'oceta, un paysage unique au monde

Colombie


Notre belle planète compte énormément de beaux paysages, extrêmement diversifiés. Certains très connus, comme les eaux turquoises des lagons, le grand canyon, les sommets enneigés... Mais il est aussi un paysage tout aussi impressionnant et pourtant méconnu : le paramo. Étonnant au point que l'on pourrait se croire sur une autre planète !

  • Le beau village de Mongui, point de départ pour la visite du paramo d'Oceta

    Le paramo, ce n'est pas un écosystème très facile à explorer... Pour cause, il se situe uniquement dans les Andes, entre 3000 et 4000 mètres d'altitude ! 60 % de l'espace recouvert par le paramo se situe en Colombie et pas forcément dans les zones les plus touristiques.
    Alors il faut un peu de temps, mais si vous aimez les destinations hors sentiers battus d'exception comme nous, c'est l'endroit rêvé.
    Nous avons jeté notre dévolu sur le paramo d'Oceta en Colombie. Le point de départ pour la randonnée se situe à Mongui, un joli village colonial à flanc de montagne, qui possède quelques hébergements pour les voyageurs.

  • Des pierres sculptées en l'honneur des indigènes du paramo d'oceta

    Au départ de Mongui, pas question de s'aventurer seul dans le paramo, même pour des randonneurs chevronnés : il n'y a pas de sentier et il est très facile d'être désorienté vu le faible nombre de points de repaires.
    Dès notre arrivée à Mongui tôt le matin, nous nous sommes donc mis en quête d'un guide. Arrivés hors saison, pas facile de trouver quelqu'un... Un passage par l'office du tourisme et nous voilà avec un contact. Nous rencontrons alors un jeune couple de colombiens qui se promène sur la place centrale, vu comme nous nous cherchons du regard, pas de doute, ils cherchent aussi des compagnons de route pour cette randonnée !
    Nous ferons toute la visite du paramo avec eux, et resterons encore quelques jours à voyager aux côtés des sympathiques Belth et Andres.
    Pour ne rien gacher, notre guide, un agriculteur du coin est conteur à ses heures perdues. Nous aurons droit à une superbe entrée en matière avec un déclamation de son cru. Nous n'avons pas tout compris pour être honnêtes, mais la musicalité des mots dans ce superbe cadre à suffit à nous booster pour la grosse rando à venir.

  • Les frailjones, plantes emblématiques du paramo

    Nous voilà partis pour plus de 10 heures de marche, de 2900 mètres à 4100 mètres d'altitudes. Un bon dénivelé, mais très progressif. Nous qui ne sommes pas de très grands sportifs, nous étions assez fatigués vu l'altitude, mais on oublie vite devant le spectacle qu'offre ce paysage.
    A commencer par une flore exceptionnelle. Nous n'avions jamais vu ce type de végétation auparavant. Pas d'arbres, pas d'arbustes, mais des tapis de fleurs de toutes les couleurs et des plantes bizaroïdes. La plus emblématique du paramo : les frailjones qui peuvent atteindre quelques mètres de hauteur pour deux cent ans d'age ! Une croissance extrêmement lente pour une plante robuste résistante aux conditions particulières du paramo (pas très chaud, parfois venteux et en altitude).

  • Le paramo est parsemé de ce genre d'étang semblables à des tourbières

    Si au premier coup d'oeil le paramo semble très sec avec sa végétation rase et souvent brunie, quelques pas sur son sol permettent de vite se rendre compte que c'est tout le contraire ! Petits ruisseaux, étangs, tourbières sont légion et rendent la progression parfois périlleuse si on ne possède pas des chaussures bien étanches ! Quelques oiseaux viennent agrémenter ces points d'eau malgré l'altitude, donnant aux lieux une atmosphère étrange et paisible à la fois.

  • Panorama final de la randonnée sur le paramo d'Oceta

    Pour terminer en beauté, le panorama offert sur le paramo depuis un promontoire donnant sur une vallée totalement sauvage bordée d'un lac est magnifique.
    Une de nos plus belles découvertes en Amérique Latine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire, créez votre profil !
Aucun commentaire pour cette expérience.
Partagez votre expérience à Colombie
: France, Colombie, Nicaragua, Pérou...
: Nature, culture, rencontres
3  2

Découvrir la " Locombia ", la folle Colombie, comme la surnomment ses habitants, c'est partir à la rencontre d'un peuple festif et accueillant. La Colombie est un pays riche de par son patrimoine architectural, historique et archéologique. Elle possède une nature omniprésente : des jungles luxuriantes aux sommets andins, des côtes sauvages du Pacifique aux plaines vallonnées de la région du café, de la frénésie électrisante de Bogotá ou Medellín aux plages dorées de la côte caribéenne. Avec l'une des plus importantes biodiversités au monde, la Colombie offre une faune et une flore des plus exotiques.

Vous avez aimé...

voir toutes les expériences