0 

Porto et ses trésors cachés

Porto


A l'ombre de la touristique capitale qu'est Lisbonne se trouve Porto. Connue pour ses vins de la vallée du douro, c'est une ville au patrimoine insoupçonné, offrant une expérience authentique. Des petites ruelles ouvrières en passant par les imposantes églises recouvertes d'azulejos, venez découvrir les trésors cachés de Porto.

  • Contraste architectural entre le cinéma Batalha et l'hôtel moov

    Tout commence par la rencontre d'une guide qui a fait le pari de faire visiter Porto autrement. Elle se dit que le centre historique peut facilement être découvert par soi-même alors que d'autres trésors attendent non loin. La promesse d'une visite citadine hors des sentiers battus nous animent. Départ sur la belle place de Batalha à l'architecture entre art déco et néo classicisme le tout ponctué d'art nouveau.

  • Anciens azulejos visibles à la bibliothèque municipale

    Le chemin part à l'opposé du centre ville et emprunte tout de suite le sentier sablonneux d'un parc municipal, le plus vieux de la ville. Tranquille et paisible, il offre un refuge verdoyant pour les habitants. Et a y regarder de plus près, il accueille l’inspiration d'artistes comme cet inconnu qui remixe la tradition des azulejos avec la culture scientifique. Cela donne des formules chimiques peintes en bleu sur de la faïence blanches. Sans l’œil aguerri de notre guide nous serions passés à côté. Plus discret encore, la porte d'entrée d'une des deux bibliothèques municipales. En la franchissant nous découvrons avec surprise un mini musée des azulejos. Le plus ancien d'entre eux, d’inspiration Maures date du XVe siècle.

  • Ilot ouvrier au coeur de Porto

    Nous observons même de drôles d'azulejos qui sont en fait les ancêtres des caricatures. Les rois en prennent pour leur grade. Nous continuons notre route dans ce quartier et notre guide nous fait littéralement emprunter un passage secret. Ce qui semblait être un cul de sac se trouve être une ruelle où sont alignées de minuscules maisons. En pleine ville, c'est comme un nano village qui semble avoir élu domicile ici. Notre guide nous explique le fonctionnement communautaire de ces îlots habités par des personnes modestes. Celles-ci luttent pour que leur loyer reste exceptionnellement bas. Un combat déséquilibré qui s'annonce très difficile...

  • Quartier populaire de las Fontainhas

    Nous continuons jusqu'au quartier des fontaines qui outre ses places et son ancien lavoir offre de belles vues sur le Douro. Ce quartier populaire est particulièrement animé pour la fête de la Saint Jean. De nombreuses habitations sont entremêlées sur les rues pentues. Beaucoup sont en mauvais état et la nature semble y reprendre ses droits. Même si la présence du fleuve y est agréable, le manque d'accessibilité et la vétusté des bâtiments augurent les difficultés du quotidien.

  • Vue sur les toits du centre ville de Porto

    Après cette traversée dans un autre Porto, nous rejoignons le centre ville et ses édifices historiques imposants et sublimes. La cathédrale dont le cloître est absolument magique et que je vous conseille de visiter. Sur les esplanades environnantes, de beaux panoramas de la ville et de ses toits orangés vous attendent.

  • Quais sur les rives du Douro et son architecture typique

    Pour terminer cette jolie balade nous bifurquons dans les ruelles sinueuses de la Ribeira où chaque recoin est une surprise. Sur les quais on ressent tout le charme de cette architecture qui se reflète dans l'eau. Un petit verre pour scruter les détails du pont dom Luis et les rives de Villa Nova de Gaïa ponctuées de nombreux chais de porto. C'est ici le centre névralgique des symboles de la ville.

    Porto sait conjuguer avec brio les contrastes. Magnifique et populaire, imposante mais accessible, ouvrière et délicate... Une belle découverte.

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire, créez votre profil !
Aucun commentaire pour cette expérience.
Partagez votre expérience à Porto
: France, Colombie, Nicaragua, Pérou...
: Nature, culture, rencontres
0  2

Les nombreux édifices dessinent une palette colorée offrant aux visiteurs curieux de magnifiques découvertes architecturales. Du baroque au moderne, en passant par des constructions ultra contemporaines comme la Casa da Música et la Fondation Serralves, les férus d'architecture seront conquis. Sans oublier la générosité et la franchise de ces habitants que l'on nomme étrangement les " tripeiros " (les mangeurs de tripes). Perdez-vous dans les ruelles escarpées, et laissez vos cinq sens vous guider. Porto se vit, se voit, se goûte et se raconte. En 2012, elle a été élue meilleure destination européenne, résolument dans l'air du temps, on y découvre une jeunesse vivante.

Vous avez aimé...

voir toutes les expériences