2   
publié par julie le 22 juillet 2016

Pokémon Go peut-il bénéficier au tourisme ?

Pokémon tourisme phénomène de société jeu réalité augmentée futur
vanessa et admin ont ajoutés cet article à leurs favoris.

Tout le monde a entendu parler ces derniers jours de l’engouement autour d’une application révolutionnaire et la première dans son genre : Pokémon Go. Le succès est tel que ce phénomène mondial amène à penser qu’il est le pionnier dans son domaine et annonce le début de nouveaux changements, tous domaines confondus, en termes de réalité augmentée.

Pokémon Go, c’est quoi ?

Pour comprendre l’engouement autour du jeu, il et nécessaire de connaître certaines informations comme les principales raisons du succès : une application facile d’utilisation en réalité augmentée qui permet d’interagir avec ses personnages dans le monde réel. Imaginez votre Pokémon se trouver juste à côté de vous, assis sur le canapé, en train de regarder la télé ou alors au coin d’une rue que vous empruntez tous les jours … Voici la principale raison, mais ce n’est pas la seule puisque l’univers du jeu joue ici un rôle majeur. Les Pokémons font appel à notre imaginaire, à notre enfance et ont transcendé les âges pour devenir un jeu à part entière. Le but étant de chasser les Pokémons, de les faire évoluer et se battre. De plus, c’est le premier jeu qui mêle le réel et le virtuel, on peut même rencontrer d’autres Pokémons d’autres personnes, l’interaction n’en est que plus renforcée ! Mais rien de plus significatif que les chiffres pour vous montrer l’ampleur du phénomène : 10 jours après son lancement aux USA, l’application comptait plus de 26 millions d’utilisateurs, c’est devenu l’application la plus lucrative aux USA, la valeur boursière de Nintendo (à l’origine du jeu avec Google) a augmenté de 9 milliards de dollars en seulement 5 jours ! Attention tout de même, ce jeu peut être dangereux si on l’utilise sans faire attention à notre environnement extérieur, on marche dans la rue les yeux fixés sur notre smartphone sans regarder en traversant la rue ou en conduisant par exemple, la Police Nationale a d’ailleurs fait passer un message sur ce sujet afin d’avertir les utilisateurs.

Comment le tourisme peut-il en profiter ?

D’un premier abord, relier Pokémon Go au tourisme semble complètement fou mais pourtant … Sachant que les utilisateurs de l’application peuvent se réunir à certains endroits pour attraper des Pokémons rares, les sites touristiques ont saisi le potentiel de cette opportunité pour proposer des « rendez-vous », les « PokéStop » (les cubes bleus). Nouvelle stratégie et véritable enjeu pour les sites qui veulent surfer sur la tendance en permettant aux utilisateurs d’alllier découverte culturelle et ludique. Les pionniers à s’être lancé dans l’aventure sont Travel Portland, Legoland en Floride (avec 25 PokéStop) ou encore le musée d’art américain de Betonville. Pour le site ou la destination touristique, il s’agit de surfer sur une tendance, de se moderniser en rendant accessible son site à un plus grand nombre et donc d’augmenter le nombre de ses visiteurs. Pour y parvenir, il lui suffit de remplir un formulaire en ligne sur le site Niantic Labs, pour créer ses propres PokéStop. Le potentiel est donc immense et ce n’est que le début d’une longue aventure et les prémisses d’un renouvellement des offres touristiques en mêlant la connaissance à la virtualité du jeu.

Alors, « Attrapez les tous » !

Commentaires

Vous devez être connecté pour poster un commentaire, créez votre profil !
Aucun commentaire pour cet article.
Devenir OpenMembers Créez votre article
6 questions a Jean Baptiste Soubaigne sur les Smarts Cities
Présentation du concept Openmytrip