SUR LES PAS DE LEONARD DE VINCI

Nantes - France

Comment parler des châteaux de la Loire sans mentionner Léonard de Vinci ? Cela tombe bien, j'ai enfin l'occasion de vous parler de cet inventeur (mais aussi architecte, théoricien et peintre !) qui laissa une emprunte indélébile dans l'histoire de la Renaissance, à travers le Clos Lucé, sa dernière demeure.

L’HISTOIRE PAS BANALE

C'est à l’automne 1516 que le roi François Ier accueille Léonard de Vinci à Cloux (aujourd’hui Clos Lucé) à Amboise. « Ici, Léonard, tu seras libre de rêver, de penser, de travailler ».
Après une difficile traversée des Alpes, à dos de mulet, le génie italien s’installe, accompagné de quelques fidèles, dont Francesco Melzi et Batista de Vilanis. Dans ses bagages, il a emporté La Joconde et les dessins de ses projets visionnaires.

LES VISITES QUI CARTONNENT

1- Le château du Clos Lucé se distingue de tous les autres châteaux puisqu’il logea le plus grand génie de la Renaissance : Léonard de Vinci. La coquette bâtisse nous replonge dans le quotidien du maître au travers des appartements où il rendit son dernier souffle mais également en exposant ses inventions reconstituées au sein du parc boisé. Ses ateliers, récemment rénovés, dévoilent l’ambiance studieuse dans laquelle Léonard baignait pour mener à bien ses ingénieuses réflexions. Le parc Leonardo da Vinci propose une promenade culturelle où l’on s’amuse à actionner les machines grandeur nature inspirées par les croquis laissés par le maître. Et si l’on tend l’oreille, l’on peut même entendre les pensées et réflexions du plus grand esprit de la Renaissance. De toute part, au Clos Lucé, on ressent la présence et la créativité de celui que le roi nommait respectueusement « mon père ».


2- Bien que l’identité de son architecte demeure inconnue, le château de Chambord est une création architecturale exceptionnelle, influencé par le travail de Léonard de Vinci. À la suite de la bataille de Marignan, François Ier découvre les merveilles de l’architecture italienne et le travail de Léonard de Vinci. Lors de son retour en France en 1516, François Ier invite le génie polymathe à séjourner à la cour de France en tant que « premier peintre, architecte et ingénieur du roi ». Son influence dans la conception du projet de construction de Chambord se retrouve dans la comparaison entre des partis architecturaux adoptés à Chambord et les croquis qu’il a réalisés dans ses carnets.

 LE COIN SECRET

Si ce joli salon de thé au pied du château royal d'Amboise avait existé jadis, on y aurait certainement rencontré Léonard, ce fin gastronome. Rassurez vous on vous y amènera !

 LE RENDEZ-VOUS :

D'ailleurs, c'est dans ce salon de thé que vous ferez la connaissance de Fabrice, votre guide Openmytrip !
L'adresse vous sera communiqué après votre réservation.

PORTRAIT DE GUIDE

Fabrice est guide conférencier professionnel, amoureux des châteaux et des contes  de  fées.
Il partagera avec vous sa passion du beau et du bon à travers une vie de châteaux.



Voyagez en images :

LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE

Aucun commentaire pour le moment


Seuls les utilisateurs inscrits peuvent laisser un commentaire Se connecter